#PORTRAIT #Philippe Mercier, Responsable Développement Commercial

English Version

« Quand on a la meilleure offre du marché, il faut le faire savoir »

Philippe Mercier a travaillé plus de 10 ans pour une multinationale basée en région parisienne avant de prendre les rênes du développement commercial chez Galland en 2018. Là, il a trouvé une entreprise à taille humaine, avec un savoir-faire unique. Un fleuron de l’industrie à la française, qui mérite de rayonner à l’international !

 

« Je suis né à Paris et j’y ai passé la plus grande partie de ma vie professionnelle. Après un cursus scolaire très orienté « commercial international », j’ai rejoint le leader mondial des tubes en acier sans soudure. J’ai débuté par l’administration des ventes puis j’ai rapidement pris conscience que j’avais trouvé ma voie ; j’ai alors mis toutes les chances de mon côté pour gravir les échelons. J’ai eu l’opportunité de passer responsable commercial sur la région Europe/Afrique pour les applications pétrochimie, pipeline et centrale thermique. Et puis j’ai eu envie de transmettre, d’intégrer une entreprise d’un autre domaine et mettre à profit mes 10 années d’expérience. Le poste que l’on m’a proposé chez Galland répondait à ces attentes. »


« Défendre les produits que l’on fabrique »

« C’est une société avec une histoire familiale, une cinquantaine d’employés et un fleuron de l’industrie française en région ! J’ai toujours aimé l’idée de défendre les produits que l’on fabrique. C’est vraiment motivant ! On a beau faire les meilleurs caténaires, il faut aussi savoir les vendre… et pas seulement en France. Une partie importante de ma mission consiste donc à faire de la veille commerciale pour construire notre développement avec un maximum d’informations : par exemple, débusquer les projets de nouvelles lignes afin d’être pro actif sur les futurs appels d’offres plusieurs années avant. J’épaule également les commerciaux sur certains sujets notamment sur des contrats juridiques, des négociations et je réponds toujours présent pour les accompagner sur place lors d’une visite client, même si c’est à l’autre bout du monde. »

« Nous avançons dans la bonne direction »

« Galland a encore une marge de progression à l’international. Certains pays sont en fort développement pendant que d’autres électrifient d’anciennes lignes, sans oublier la maintenance nécessaire au bon fonctionnement des lignes ferroviaires. Or, Galland a un savoir-faire reconnu dans ces domaines depuis longtemps. Nous conservons notre avantage technologique ; mais nous devons maintenant passer la vitesse supérieure au niveau commercial en se rapprochant de nos clients et en faire des partenaires. L’objectif est de dépasser le modèle archaïque de « client-fournisseur », ceci notamment grâce à un réseau d’agents et distributeurs motivés. L’obtention du contrat du métro express de l’île Maurice ou le développement de notre succursale en Chine sont le signe que nous avançons dans la bonne direction. »

1984 : naissance à Paris
1,84 m : sa taille.
Signe particulier : grand fan de basketball américain, il a lui même pratiqué pendant plusieurs années. Il soutient les Jazz de l’Utah et se tient au courant des résultats de la NBA.

Grand voyageur, il a pu tester la gastronomie de nombreux pays tels que l’Inde, le Japon, l’Equateur, le Canada ou encore l’Afrique du Sud et la Namibie.